Accueil Cryptomonnaies Qu'est-ce que la blockchain et comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce que la blockchain et comment fonctionne-t-elle ?

Aujourd’hui, les cryptomonnaies ont envahi notre quotidien. C’est un moyen simple, fiable, rapide et sécurisé pour effectuer des paiements en ligne sans divulguer son identité, et sans transférer ses coordonnées.

Les monnaies cryptographiques fonctionnent selon une technologie complexe, dite, blockchain ou la chaîne de blocs.

Cette dernière assure le bon fonctionnement de la cryptomonnaie et sa transaction d’un utilisateur à un autre. Alors, qu’est-ce que la blockchain ? Comment fonctionne-t-elle ? Quel est son principe ? Est-il dangereux d’utiliser une blockchain ? Est-ce que les cryptomonnaies partagent la même blockchain ? Découvrez les réponses à toutes ces questions dans l’article qui suit.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La toute première blockchain est apparue en 2008, avec la naissance du roi de la cryptomonnaie, le bitcoin. Le créateur de cette première technologie se cache derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

On comprend donc, que le Bitcoin et la Blockchain ont été lancés ensemble, mais aujourd’hui, beaucoup d’organismes utilisent cette technologie pour des raisons autres que la cryptomonnaie, car son cryptage est ultra puissant.

On peut définir une blockchain différemment, mais pour comprendre son véritable principe, il est important d’avoir quelques notions dans la cryptomonnaie.

Qu’est-ce que la cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie est un instrument financier, transférable d’un utilisateur à un autre, sans aucun intermédiaire. Ceci est possible grâce à un réseau décentralisé.

En d’autres termes, la seule loi applicable sur les cryptomonnaies est la loi de l’offre et la demande, puisqu’aucun organisme, aucun pays et aucun gouvernement central n’es responsable de ce type de monnaie.

Pour assurer leur côté cryptographique, ces monnaies utilisent une technologie dite, blockchain pour valider, émettre et accepter des transactions.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain ou la chaîne de bloc est une sorte d’un énorme registre qui comporte l’historique de toutes les transactions effectuées avec des cryptomonnaies depuis leur toute première utilisation.

Les mineurs (des ordinateurs responsables du minage), vérifient que l’utilisateur qui a donné l’ordre de vente ou de paiement dispose bel et bien de fonds suffisants.

Ainsi, lorsque plusieurs transactions sont effectuées, un bloc se forme. Ce bloc stocke les informations liées à toutes ces unités. Ensuite, ce bloc rejoint le réseau de la blockchain et les informations qu’il contient, se répliquent dans tous les autres blocs.

En d’autres termes, il est impossible de retracer l’historique d’une unité (un bitcoin), ainsi, les utilisateurs préservent leur identité.

D’ailleurs, il faut savoir qu’initialement, la blockchain et la cryptomonnaie étaient utilisées par les criminels qui effectuaient des achats suspects en ligne, sans être reconnus.

Est-ce que toutes les cryptomonnaies partagent la même blockchain ?

En fait, il faut savoir qu’il existe deux catégories de cryptomonnaies :

  • Des cryptomonnaies dites « token »
  • Des cryptomonnaies dites « coin ».

La principale différence entre ces deux types réside dans leur appartenance à la blockchain.

Les tokens font partie d’une blockchain préexistante, tandis que les coins, utilisent leur propre blockchain. Mais qu’est-ce qui peut pousser une cryptomonnaie à utiliser une nouvelle blockchain ? Avec le temps et suite à l’énorme succès de la cryptomonnaie, la blockchain préexistante s’est gonflée. Elle est devenue très peu maniable, donc, pour éviter ce genre de désagrément, les nouvelles cryptos lancent leurs propres blockchains.

Les autres fonctions de la blockchain

La blockchain est, comme on vient de le voir, liée principalement aux monnaies cryptographiques, mais son application ne se limite pas au simple échange. Elle peut être utilisée pour stocker des informations mais il faut toujours qu’il y ait un échange de valeur.

On peut par exemple, utiliser la blockchain pour effectuer un échange entre les cryptos et les actifs. On peut également utiliser ce qu’on appelle un « hash » pour joindre une identification numérique de façon unique.

Effectivement, lors du lancement de cette technologie, Nakamoto a utilisé un titre du journal The Times et c’est comme ça qu’on a pu déterminer la date de lancement de ce réseau.

La tokenisation est un autre dérivé qui permet de transférer des informations originelles. Ainsi, celui qui détient un token peut prouver qu’il est le véritable propriétaire de cette œuvre (NFT ou Non fongible token).

Quel est le meilleur patch anti moustique pour bébé ?

Bien que les parents puissent enfin souffler lors de l'automne et de l'hiver, ces derniers sont toujours en branle-bas de combat lorsque le printemps...

Comment choisir une plaque funéraire en granit rose ?

Le décès d'un proche est toujours un moment difficile à vivre. Avec toutes les formalités administratives que cela engendre, il est difficile de pouvoir...

Quel est le prix d’une alèse jetable de matelas en 140×190 ?

Si vous êtes propriétaire d'une location, si vous avez une personne à charge, si vous avez des ennuis de santé ou si vous avez...

Quel est le prix de l’aluminium au kilo chez le ferrailleur ?

Ce n'est pas tous les jours que vous allez avoir besoin d'acheter de l'aluminium par kilo auprès de votre ferrailleur, alors autant ne pas...

Quel est le tarif d’une assurance à responsabilité civile professionnelle pour un auto-entrepreneur ?

Une assurance à responsabilité civile n'est pas obligatoire pour tous les microentrepreneurs, mais elle permet de travailler de manière plus sereine au quotidien. Certaines...