Accueil Cryptomonnaies Qu'est-ce que la blockchain et comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce que la blockchain et comment fonctionne-t-elle ?

Aujourd’hui, les cryptomonnaies ont envahi notre quotidien. C’est un moyen simple, fiable, rapide et sécurisé pour effectuer des paiements en ligne sans divulguer son identité, et sans transférer ses coordonnées.

Les monnaies cryptographiques fonctionnent selon une technologie complexe, dite, blockchain ou la chaîne de blocs.

Cette dernière assure le bon fonctionnement de la cryptomonnaie et sa transaction d’un utilisateur à un autre. Alors, qu’est-ce que la blockchain ? Comment fonctionne-t-elle ? Quel est son principe ? Est-il dangereux d’utiliser une blockchain ? Est-ce que les cryptomonnaies partagent la même blockchain ? Découvrez les réponses à toutes ces questions dans l’article qui suit.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La toute première blockchain est apparue en 2008, avec la naissance du roi de la cryptomonnaie, le bitcoin. Le créateur de cette première technologie se cache derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

On comprend donc, que le Bitcoin et la Blockchain ont été lancés ensemble, mais aujourd’hui, beaucoup d’organismes utilisent cette technologie pour des raisons autres que la cryptomonnaie, car son cryptage est ultra puissant.

On peut définir une blockchain différemment, mais pour comprendre son véritable principe, il est important d’avoir quelques notions dans la cryptomonnaie.

Qu’est-ce que la cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie est un instrument financier, transférable d’un utilisateur à un autre, sans aucun intermédiaire. Ceci est possible grâce à un réseau décentralisé.

En d’autres termes, la seule loi applicable sur les cryptomonnaies est la loi de l’offre et la demande, puisqu’aucun organisme, aucun pays et aucun gouvernement central n’es responsable de ce type de monnaie.

Pour assurer leur côté cryptographique, ces monnaies utilisent une technologie dite, blockchain pour valider, émettre et accepter des transactions.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain ou la chaîne de bloc est une sorte d’un énorme registre qui comporte l’historique de toutes les transactions effectuées avec des cryptomonnaies depuis leur toute première utilisation.

Les mineurs (des ordinateurs responsables du minage), vérifient que l’utilisateur qui a donné l’ordre de vente ou de paiement dispose bel et bien de fonds suffisants.

Ainsi, lorsque plusieurs transactions sont effectuées, un bloc se forme. Ce bloc stocke les informations liées à toutes ces unités. Ensuite, ce bloc rejoint le réseau de la blockchain et les informations qu’il contient, se répliquent dans tous les autres blocs.

En d’autres termes, il est impossible de retracer l’historique d’une unité (un bitcoin), ainsi, les utilisateurs préservent leur identité.

D’ailleurs, il faut savoir qu’initialement, la blockchain et la cryptomonnaie étaient utilisées par les criminels qui effectuaient des achats suspects en ligne, sans être reconnus.

Est-ce que toutes les cryptomonnaies partagent la même blockchain ?

En fait, il faut savoir qu’il existe deux catégories de cryptomonnaies :

  • Des cryptomonnaies dites « token »
  • Des cryptomonnaies dites « coin ».

La principale différence entre ces deux types réside dans leur appartenance à la blockchain.

Les tokens font partie d’une blockchain préexistante, tandis que les coins, utilisent leur propre blockchain. Mais qu’est-ce qui peut pousser une cryptomonnaie à utiliser une nouvelle blockchain ? Avec le temps et suite à l’énorme succès de la cryptomonnaie, la blockchain préexistante s’est gonflée. Elle est devenue très peu maniable, donc, pour éviter ce genre de désagrément, les nouvelles cryptos lancent leurs propres blockchains.

Les autres fonctions de la blockchain

La blockchain est, comme on vient de le voir, liée principalement aux monnaies cryptographiques, mais son application ne se limite pas au simple échange. Elle peut être utilisée pour stocker des informations mais il faut toujours qu’il y ait un échange de valeur.

On peut par exemple, utiliser la blockchain pour effectuer un échange entre les cryptos et les actifs. On peut également utiliser ce qu’on appelle un « hash » pour joindre une identification numérique de façon unique.

Effectivement, lors du lancement de cette technologie, Nakamoto a utilisé un titre du journal The Times et c’est comme ça qu’on a pu déterminer la date de lancement de ce réseau.

La tokenisation est un autre dérivé qui permet de transférer des informations originelles. Ainsi, celui qui détient un token peut prouver qu’il est le véritable propriétaire de cette œuvre (NFT ou Non fongible token).

Moto pour jeune permis : quelle est la réglementation pour ces motos ?

La France est le seul pays d'Europe qui n'a pas banni les motos à 100 chevaux sur son territoire. Mais pour éviter que ce...

5 manières d’assouplir des chaussures en cuir : quelles sont les meilleures techniques ?

De nombreuses personnes ont du mal à s'habituer à leurs nouvelles chaussures qui leurs serrent le pied. Même si ces chaussures vont s'assouplir avec...

Quelle guirlande lumineuse acheter pour décorer la chambre de bébé en tout sécurité ?

Recherchez une idée originale pour décorer la chambre de votre bébé en cette période de fin d’années ? Oui ? Dans ce cas, vous pouvez opter...

Quelle est la meilleure façon de cuire une pizza surgelée ? Notre avis

ASTUCES POUR FAIRE cuire pizza surgeléeLa pizza, qu'elle ait été réalisée en Italie avec tout le savoir-faire possible, ou qu'elle soit surgelée, c'est toujours...

Comment trouver une séance de voyance fiable par mail ?

Autant le dire tout de suite, et sans aucune ambiguïté, bon nombre de personnes ne savent pas toujours comment s'y prendre quand il s'agit...